Chrétiens d'Orient : prière et diplomatie

Rédigé par Yves Chiron le dans Politique/Société

Chrétiens d'Orient : prière et diplomatie

Le 15 août, les cloches de France et d’ailleurs sonnaient en soutien aux chrétiens d’Orient, tandis que le gouvernement organise une conférence internationale pour le 8 septembre. Ces actions suffiront-elles à faire reculer Daech toujours plus menaçant ?

La moitié des chrétiens d’Irak, depuis 1990, et de Syrie, depuis 2011, ont quitté leur pays pour s’établir dans des camps de réfugiés ou pour s’installer en Occident. « Si la situation perdure, elle signera la fin de la présence chrétienne dans la région » prévient Mgr Sako, patriarche de Babylone des Chaldéens. Mais il y a un réveil des consciences et des âmes. En témoigne le succès de l’opération Christian Bells, le 15 août. À l’origine de cette manifestation de solidarité spirituelle, on trouve une laïque de Toulouse, Anne de Ladoucette, engagée dans la Société de Saint-Vincent de Paul.

Une initiative spirituelle

Comme elle a bien voulu en donner le témoignage à L’Homme Nouveau, l’initiative trouve son origine en mars dernier. Elle participait à la « Nuit des témoins », organisée par l’AED à Toulouse, comme en d’autres villes de France. Elle a été bouleversée par les témoignages de chrétiens persécutés qu’elle a entendus. Elle a alors eu l’idée d’un geste symbolique – faire sonner les cloches des églises – comme une manifestation publique de soutien et de charité spirituelle envers les chrétiens d’Orient... Ce billet a été publié dans L'Homme Nouveau, je commande le numéro

La lecture intégrale de cet article est réservée à nos abonnés, pour la lire vous devez maintenant vous connecter.

Réseaux sociaux

Ajouter un commentaire

Après validation par l'Homme Nouveau, le commentaire sera mis en ligne sur le Blog.
Pour commenter cet article, veuillez remplir le formulaire suivant :

* Champs obligatoires

Aucun commentaire