À la télévision : Une chance de trop

Rédigé par Gabrielle Fonval le dans Culture

À la télévision : Une chance de trop
c TF1 - J.-P. Baumard

Un inconnu s’est introduit chez Alice Lambert, a tué son mari, l’a grièvement blessée et a enlevé Tara, sa fille de dix mois. Pour retrouver sa fille, elle mène sa propre enquête.

Valeur artistique : Auteur du livre, le romancier américain Harlan Coben en a été l’adaptateur et l'auteur-producteur, c’est-à-dire celui qui dirige tout. C’est ainsi qu’il a transformé son héros masculin du roman en une femme médecin, courageuse et déterminée. Alexandra Lamy l’incarne avec une belle énergie, et elle est entourée d’excellents comédiens. Sur ses pas, le téléspectateur suit son enquête mouvementée, au cours de laquelle elle se révèle de plus en plus audacieuse. Après un premier épisode un peu décevant, avec trop de retours en arrière, le suspense s’installe peu à peu, et, au fil des épisodes, l’histoire devient de plus en plus palpitante. Cette nouvelle série, qui tranche avec les productions habituelles de TF1, est une belle réussite.

Valeur morale : Elle est bouleversante, cette mère prête à prendre tous les risques pour retrouver sa fille. Quelques violences modérées.

 

Série française (2015) [J], 1 et 2/6, de François Velle, d’après Harlan Coben, avec Alexandra Lamy (Alice Lambert), Pascal Elbé (Richard Millot), Lionel Abelanski (Louis Bartel), Charlotte des Georges (Florence Romano), Hippolyte Girardot (Cyril Tessier), Lionnel Astier (le commissaire Pistillo), Samira Lachhab (Nadia Leroux), Arièle Semenoff (Christine Lambert), Frédérique Tirmont (Edih Delaunay), Didier Flamand (Édouard Delaunay) 2. Diffusion le jeudi 15 octobre, sur TF1, à 20h55.

Réseaux sociaux