Une exposition Michel Guérin

Rédigé par Anne Bernet le dans Culture

Une exposition Michel Guérin

En juin 2013, Mgr Scherrer, évêque de Laval, et Mgr Le Saulx, évêque du Mans, ont ouvert la cause de béatification de l’abbé Michel Guérin (1801-1872), curé de Pontmain lors de l’apparition mariale du 17 janvier 1871.
Bientôt trois ans après, la cause est en bonne voie d’avancement, à tous niveaux. Afin de susciter, de la part des fidèles de la Mayenne, puis d’ailleurs, un regain d’intérêt envers la personnalité de l’abbé Guérin, Anne Bernet, postulatrice de la cause, avec l’appui de Mgr Scherrer et l’aide technique des services diocésains, a voulu proposer, d’abord aux pèlerins de Pontmain, puis à ceux d’autres sanctuaires marials à travers la France, et peut-être le monde, une exposition, Michel Guérin, à Jésus par Marie, retraçant l’apostolat de ce prêtre « ordinaire ».
La sainteté de l’abbé Guérin n’a rien, en effet, de spectaculaire. Elle fut vécue dans l’obscurité des jours et la répétition des tâches quotidiennes, mais à la lumière d’une foi profonde et d’une dévotion immense envers la Vierge Marie.

Une grande dévotion mariale

Tel est d’ailleurs le thème réel de cette présentation : en ces lendemains de la Révolution française, dans un monde profondément déchristianisé, un jeune prêtre animé d’un profond amour des âmes, d’une grande dévotion mariale et d’un sens aigu de l’action sociale, a réussi de manière exemplaire la nouvelle évangélisation de sa paroisse. En quoi, comme l’ont déjà souligné de nombreux prêtres, son message et son exemple se révèlent d’une grande actualité.
Ce parcours de vie et d’apostolat de l’abbé Guérin est résumé à grands traits en huit panneaux couplés : L’appel au sacerdoce, La dévotion à la Vierge Marie, La prière du Rosaire, L’envoi en terre de mission, Une église digne et belle, L’homme d’action et de terrain, Rallumer la foi dans les âmes, L’apparition, La sainteté dans les œuvres ordinaires. Des images des lieux où il vécut, des portraits des personnes qu’il côtoya, des photographies de ses modestes objets personnels permettent de mieux connaître l’homme et son œuvre.
L’exposition, installée dans la Grange de l’apparition et inaugurée par Mgr Scherrer, restera à Pontmain jusqu’à la fin du mois de janvier. Elle sera ensuite transportée à Laval puis passera dans diverses paroisses du diocèse.

Un tour de France

De là, au printemps, elle partira pour un tour de France dont les étapes et les dates exactes restent encore à déterminer. Il est toutefois déjà possible d’annoncer qu’elle fera longuement halte, en mai, grâce à l’appui de Mgr Moutel, dans les grands sanctuaires des Côtes d’Armor : Saint-Yves de Tréguier, Notre-Dame de toute aide à Querrien, Notre-Dame d’Espérance à Saint-Brieuc.
Le but de cette pérégrination est de mieux faire connaître l’abbé Guérin et les faits de Pontmain. Dans cette optique, la postulatrice et le notaire se tiennent à la disposition des paroisses et sanctuaires désireux organiser des conférences sur le sujet.
Par ailleurs, il sera prochainement possible, en en faisant la demande aux services diocésains, d’obtenir, pour les paroisses, communautés ou collèges qui le souhaiteraient, une version informatique de l’exposition en libre téléchargement.

Pour tout renseignement :  sdci-laval@diocese-laval.fr

Réseaux sociaux