À la télévision : Moi, Juan Carlos, roi d’Espagne

Rédigé par Gabrielle Fonval le dans Culture

À la télévision : Moi, Juan Carlos, roi d’Espagne
© FTV – Cinétévé.

Pour retracer l’histoire de l’Espagne de ces dernières années, les auteurs de ce remarquable documentaire ont fait appel à celui qui, bien qu’ayant découvert son pays seulement à l’âge de 10 ans, a été l’artisan majeur du passage, sans effusion de sang, de la dictature à la démocratie : le roi Juan Carlos.

L'analyse de Gabrielle Fonval :  Avec simplicité, le roi d’Espagne, peu de temps avant d’abdiquer en faveur de son fils Felipe, commente les images d’archives qui lui sont présentées. Et le téléspectateur découvre un homme attachant et d’une grande humilité, qui, comme le dit simplement sa sœur, l’infante Pilar de Bourbon, avait la démocratie dans le sang. Surtout, grâce aux témoignages de ses proches, hommes politiques ou écrivain (Mario Vargas Llosa), on comprend que, sous ses dehors affables, ce monarque a réussi à faire évoluer son pays et à éviter un coup d’État qui aurait pu être sanglant. On comprend mieux pourquoi les Espagnols qui ne sont pas monarchistes sont « juancarlistes ».

Documentaire français (2015) [J] de Laurence Debray et Miguel Courtois Paternina, avec Alfonso Guerra, Alfredo Perez Rubalcaba, l’Infante Pilar de Bourbon, le roi Felipe VI, Mario Vargas Llosa, etc. Commentaire dit par Florence Pernel (1h30). Diffusion le lundi 15 février, sur France 3, à 20h55.

Réseaux sociaux