À la télévision : Après moi le bonheur

Rédigé par Gabrielle Fonval le dans Culture

À la télévision : Après moi le bonheur
© TF1 – François Lefebvre.

Rongée par un cancer, il ne lui reste plus que quelques mois à vivre, mais, loin de se désespérer, Marie-Laure va tout mettre en œuvre pour assurer l’avenir de ses quatre enfants.

Valeur artisitique :  Cette magnifique adaptation d’une histoire authentique (Marie-Laure Picat l’avait racontée, peu avant son décès en 2009, dans « Le courage d’une mère », Oh Éditions) met en scène une mère courageuse, qui non seulement n’hésite pas à dire la vérité à ses enfants, mais se bat pour leur trouver une famille d’accueil et éviter qu’ils soient séparés, car son mari, un chauffeur routier, n’est pas capable de s’en occuper. Dans son combat, elle va se heurter à une administration sans âme, qui veut décider sans elle du sort de ses enfants. Alexandra Lamy campe avec beaucoup de force, mais aussi de rayonnement, cette femme étonnante qui ne pense qu’au bonheur de ses petits. « C’est eux qui me tiennent », dit-elle simplement.

Valeur morale : Dans cette histoire bouleversante, qui met en scène une femme magnifique, on regrette que l’héroïne demande le divorce, même si elle se bat pour que le père de ses enfants puisse les voir le plus souvent possible après sa disparition.

 

Téléfilm français (2015) [GA] de Nicolas Cuche, avec Alexandra Lamy (Marie-Laure), Thierry Frémont (Franck), Zabou Breitman (Véronique), Jean-Michel Tinivelli (Alain), Cécile Rebboah (Claire), Michaël Abiteboul (David), Julia Piaton (Laurence), Anne Benoît (Mme Lorcat), Nicolas Jouhet (Jérôme), Juliette Gombert (Emilie), Léo Lorléac’h (1h41). Diffusion le lundi 7 mars, sur TF1, à 20h55.

Réseaux sociaux