Au cinéma : Le livre de la jungle (J)

Rédigé par Gabrielle Fonval le dans Culture

Au cinéma : Le livre de la jungle (J)

Bagheera, une superbe panthère noire, raconte l’histoire du jeune Mowgli, un petit homme élevé dans la jungle par des loups, et qui n’a jamais rien connu d’autre. Mais il n’est plus le bienvenu dans ce monde sauvage, car Shere Khan, qui a été grièvement brûlé par un homme, en réalité le père de Mowgli, a décidé de se venger.

Valeur artisitique :  On connaît le superbe dessin animé des studios Disney, sorti en 1967. Avec ce film magnifique, les célèbres studios modernisent l’esthétique de l’histoire, en lui faisant bénéficier des dernières technologies (images numériques, 3D, etc.). Et le résultat est un superbe film, avec des images impressionnantes de cette jungle remplie d’arbres magnifiques et envahissants, et de ces paysages montagneux de toute beauté, ainsi que quelques touches d’humour. Le jeune comédien Neel Sethi, 12 ans, fait preuve de beaucoup de naturel dans son rôle, et son sourire désarmant est pour beaucoup dans le plaisir que l’on prend à regarder ces aventures très animées. Mais il est dommage qu’il y ait quelques longueurs et que la photographie ne soit pas toujours bien maîtrisée.

Valeur morale :  Le héros fait preuve, comme il se doit, de courage, d’astuce et de solidarité avec ses amis. Mais certains combats entre animaux risquent d’impressionner les tout-petits.

 

Aventures américaines en 3D (2015) de Jon Favreau, d’après Rudyard Kipling, avec Neel Sethi (Mowgli), Ben Kingsley/Bernard Gabay (Bagheera), Bill Murray/Lambert Wilson (Baloo), Scarlett Johansson/ Leïla Bekhti (Baa), Lupita Nyong’O/Cécile de France (Raksha) (1 h 46). Sortie le 13 avril.

Réseaux sociaux