Précisions de Mgr Bonfils

Rédigé par Propos recueillis par Adélaïde Pouchol le dans Religion

Précisions de Mgr Bonfils

 

 

Le 11 mars dernier, Mgr Jean Bonfils, administrateur apostolique du diocèse d'Ajaccio, donnait le sacrement de confirmation à 19 jeunes de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie  X, un geste fort qui a suscité de nombreuses réactions. Fort de notre ligne qui consiste à prendre du recul sans tomber dans le piège de l'immédiateté, j'ai demandé à Adélaïde Pouchol de s'entretenir avec Mgr Bonfils. Serein et loin de toute agitation médiatique, celui-ci a bien voulu répondre à nos questions. Il confirme ici ce qu'il a déjà déclaré lors d'autres interventions, tout en apportant certaines précisions et notamment le bon accueil que son geste a suscité parmi les fidèles de son diocèse qui ne sont pas attachés à la Fraternité Saint-Pie X. Preuve que la « base », toutes tendances confondues, est mûre pour la réconciliation et l'unité des catholiques. Et c'est bien ce que désire Benoît XVI. (Philippe Maxence).



Est-ce l’abbé Mercury, aumônier de la chapelle de la Fraternité Saint-Pie X dans laquelle vous avez célébré les confirmations le 11 mars dernier, qui vous a demandé de venir ?

Ce prêtre, avec qui j’étais déjà en relation par ailleurs, m’avait dit que des jeunes de sa paroisse attendaient d’être confirmés et que Mgr Fellay, supérieur de la Fraternité Saint-Pie X, devait venir en mai pour célébrer ces confirmations. Je lui ai répondu que, étant l’évêque du lieu, je préférais que Mgr Fellay ne vienne pas et que je pouvais, puisqu’après tout c’est mon rôle comme ordinaire du lieu, célébrer moi-même ces confirmations dans le rite Saint Pie V.

Est-ce la première fois que vous célébriez dans ce rite ?

C’est la première fois que je le célébrais depuis longtemps mais j’ai été ordonné il y a 54 ans ! Je l’ai donc célébré pendant 15 ans, au début de mon ministère.

Comment avez-vous été accueilli par les paroissiens ?

Les parents des confirmands étaient d’accord, c’est d’ailleurs pour ça que je suis venu. Seules deux familles, des habitués de la chapelle, ne sont pas venues ce jour-là parce que c’est moi qui célébrais. Mais cela s’est très bien passé, après la messe nous avons partagé un repas tous ensemble.

Aviez-vous parlé avec Rome avant de célébrer ces confirmations ?

J’en ai parlé avec un cardinal membre de la Commission Ecclesia Dei

 qui m’a conseillé de le faire, étant donné l’état du dialogue – si dialogue il y a ! –

  

avec la Fraternité Saint-Pie X.

Quelles ont été les réactions des autres évêques de France ?

Ils ne m’ont rien dit. En revanche, j’ai eu plusieurs lettres de remerciement de fidèles de mon diocèse, des catholiques qui ne font pourtant pas partie de la Fraternité Saint-Pie X, pour me remercier de cet acte que j’avais posé.

Recommander ce billet

Ajouter un commentaire

Après validation par l'Homme Nouveau, le commentaire sera mis en ligne sur le Blog.
Pour commenter cet article, veuillez remplir le formulaire suivant :

* Champs obligatoires

6 commentaires

Par marguerite rosbourg, le

Je ne peux malheureusement répondre à Jean Tramis, mais c'est là que l'on voit que l'information a ses limites quand elle rapporte un fait sans aucune connaissance de situation, même avec un désir d'honnêteté,ce qui est sûrement le cas de Ph.Maxence et d'A.Pouchol.

Par m.rosbourg, le

Vous qui d'habitude,êtes très prudent quant à l'immédiateté de l'information,vous vous êtes dans le cas précis, un peu trop vite précipité car vous ignorez totalement bien des faits! c'est dommage !Cela ne m'empêche pas d'apprécier votre revue.

Par Jean Tramis, le

@ M. RosbourgPourriez vous préciser les faits auxquels vous faites allusion ? Cette affaire m'intéresse beaucoup! Merci d'avance!

Par Mor Philipose-Mariam, Mdans l'Eglise Syriaque Ortohoxe Antio, le

Merci à ce courageux Évêque qui, par ce "geste fort", au delà des tentions qu'il collabore fraternellement à apaiser dans ces difficultés qui règnent dans l’Église latine en Occident, apporte sa pierre pour restaurer pour toutes les Églises locales et rituelles la communion, l'unité dans la vérité en satisfaisant à la "Charité de la Vérité"

eglise.syro-orthodoxe-francophone.over-blog.com/

Par La rédaction, le

En effet, Mgr Bonfils a été ordonné en 1954 (le 7 décembre) et est né le 15 février 1930. Veuillez nous excusez cette erreur de retranscription.

Par Xavier Couvert, le

Humm... ça m'étonnerait que Mgr Bonfils, aussi jeune soit-il n'est que 54 ans ...

Encart HS 17