Vie consacrée : le pape François en rappelle le sens

Rédigé par Pierre Benoît le dans Religion

Vie consacrée : le pape François en rappelle le sens

Le Pape François a souhaité que l’année 2015 soit tournée vers la vie consacrée. En attendant, ce 2 février, en la fête de la Présentation de Jésus au Temple, il est revenu sur la signification d’une vie totalement donnée à Dieu à travers l’engagement religieux.

 

Répondre à l'appel de Dieu

Pour la 18ème Journée de la Vie Consacrée, le Saint-Père a ainsi expliqué que

« dans le "oui" de ceux qui ont embrassé l'appel du Seigneur, revit pleinement la rencontre entre jeunes et anciens, entre l'observance et la prophétie. Le mystère de cette rencontre est nourri par l'Esprit, qui offre la joie d'avancer selon une règle de vie, jamais rigide, jamais fermée, toujours ouverte à la voix de Dieu qui parle. » 

Le Saint Esprit doit les animer

« Laissons plutôt le Saint Esprit les animer, et le signe de cela est la joie : la joie d’obéir, de cheminer dans une règle de vie, la joie d’être guidé par l’Esprit Saint, sans être jamais rigide, fermés mais ouverts à la voix de Dieu qui parle, ouvre, fait aller de l’avant vers l’horizon ».

Poursuivant sur ce thème, il a insisté :

« Cela fait du bien aux anciens de communiquer de la sagesse aux jeunes, et cela fait du bien aux jeunes de recueillir ce patrimoine d’expériences et de sagesse et de le faire fructifier et non pas le garder précieusement dans un musée, pour le porter de l’avant afin de faire face aux défis que la vie nous offre, pour le bien des différentes familles religieuses et de toute l’Eglise ».

Présentation au Temple et vie consacrée

Selon le Pape François, la présentation au Temple fut

« une rencontre au sein de l’histoire d’un peuple », celle entre Jésus et son peuple. Ce fut également, a-t-il expliqué, une rencontre entre jeunes et anciens, « une rencontre particulière entre l’observance des jeunes » qui suivent, « pleins de joie » la Loi du Seigneur, et la prophétie des anciens qui viennent souvent au Temple « guidés par l’Esprit Saint, pleins de vie parce qu’animés par Lui, dociles à son action et sensibles à son appel ».

Evoquant de manière plus spécifique la vie consacrée, le Pape a rappelé que Jésus vient à notre rencontre dans l’Eglise à travers « le charisme fondateur d’un institut » et que la rencontre avec le Christ « prend sa forme dans l’Eglise à travers le charisme d’un de ses témoins ».

 

Le même jour, lors de la récitation de l'Angelus, le Saint-Père a encouragé tous les mouvements qui défendent la vie : 

 Je m'unis aux évêques italiens pour rappeler que tout enfant est visage du Seigneur aimant de la vie, don pour la famille et pour la société. Que chacun, dans son rôle et son milieu, se sente appelé à aimer et servir la vie, à l'accueillir, la respecter et la promouvoir, en particulier quand elle est fragile et demande attentions et soins, du sein maternel jusqu'à sa fin sur cette terre.

Le même jour, à Paris et à Lyon, dans cette dernière ville en présence du cardinal Philippe Barbarin, se déroulaient deux Manif pour tous, dans le but de défendre la famille, la filiation naturelle, contre les projets de GPA, de PMA et d'enseignement de la théorie du Genre à l'école. 

 

Réseaux sociaux

Ajouter un commentaire

Après validation par l'Homme Nouveau, le commentaire sera mis en ligne sur le Blog.
Pour commenter cet article, veuillez remplir le formulaire suivant :

* Champs obligatoires

Aucun commentaire